Comment choisir sa pompe à vélo ?

choisir pompe vélo

La pompe à vélo est certes un équipement facultatif, toutefois, il est recommandé d’en avoir toujours un avec soi surtout qu’on fait du vélo. Une pompe s’avère être très utile en cas de perte de pression de pneu par exemple. Mais aussi, c’est un outil essentiel au quotidien. Avec une pompe, on peut s’assurer de toujours rouler avec les pneus bien gonflés. Toutefois, choisir sa pompe à vélo n’est pas chose aisée, ainsi, voici quelques paramètres pour vous aider à choisir votre pompe à vélo.

Le type de pneu du son vélo

Avant de penser à acheter, vous devriez d’abord connaître le type de votre de pneu, car toute pompe ne convient pas à tout type de vélo. Si vous avez VTT, optez pour un modèle de pompe qui peut envoyer un grand volume d’air. À l’inverse, si vous avez à votre disposition une bicyclette tout-chemin ou un vélo pour enfant, le mieux est de choisir une pompe à faible émission d’air pour pouvoir atteindre facilement la pression idéale pour vos pneus.

Le type de pompe

Il faut savoir qu’il existe 3 types de pompe à vélo, à savoir, une pompe à pied, à main et une pompe au CO2. Chacun a ses avantages ainsi que ses inconvénients. Avec une pompe à pied, vous avez la possibilité de gonfler vos pneus avec beaucoup de précision. Toutefois, ces modèles ne sont pas portables et ne sont intéressants que pour un atelier cycle. En ce qui concerne les accessoires de gonflage à main, ces pompes sont généralement de petite taille et portables. Son inconvénient, c’est qu’avec un modèle à main, vous ne pouvez pas gonfler vos pneus avec une précision parfaite, car ils sont surtout destinés pour le dépannage. Enfin, avec une pompe au CO2, vous pouvez gonfler rapidement vos pneus et atteindre la pression idéale pour ceux-ci avec le minimum d’effort. Mais bien sûr, ce type d’accessoire vélo nécessite beaucoup d’investissement.

Le type de valve de vos pneus

Sachez que de nombreuses variantes de valve de chambre à air équipent les vélos sur le marché. Ainsi, n’oubliez surtout pas de bien vérifier la compatibilité de la pompe avec les valves de vos pneus avant d’en acheter un.

Les options

Selon les modèles, d’autres pompes à vélo sont équipées d’un manomètre intégré et d’autres non. Il est toutefois possible d’acheter un appareil de mesure de pression additionnel et de l’associer avec une pompe sans manomètre. Néanmoins, le mieux est d’opter pour un modèle embarquant un manomètre intégré. Aussi, sachez également que ce dernier peut être numérique ou analogique. Là encore, chacun a ses avantages et ses inconvénients. Une pompe avec un manomètre numérique peut vous offrir plus de précision certes, mais peut être également coûteuse.

Les matériaux de fabrication

La plupart des équipements de gonflage pour vélo sont fabriqués soit en plastique, soit en aluminium. Autant dire tout de suite que les modèles en alu sont les meilleurs car, ils sont plus solides. De plus, une pompe doit subir une pression pour chaque utilisation, donc, si elle est faite à base d’un faible matériau, elle pourrait se casser facilement.

Sommaires

Nos articles similaires

choisir pompe vélo

Comment choisir sa pompe à vélo ?

La pompe à vélo est certes un équipement facultatif, toutefois, il est recommandé d’en avoir toujours un avec soi surtout qu’on fait du vélo. Une pompe

S'incsrire à la newsletter